"Les plaintes et poursuites judiciaires ne m’effraient pas", Pero Luwara brise le silence

Quelques jours après sa radiation de la corporation des chevaliers de la plume dénommée Union Nationale de la Presse au Congo (UNPC), Pero Luwara s'exprime pour la première fois.

En cavale, le journaliste radié Pero Luwara sort du silence. 

Pero Luwara serait résolument engagé à affronter le régime Tshisekedi.

Ses dernières phrases amères à l’endroit du pouvoir le démontrent bien. « Les plaintes fantaisistes et poursuites judiciaires ne m’effraient pas. Je suis préoccupé par la dégradation de la situation de mon pays. Étonné par l’inaction et l’incompétence de ceux qui ont fait de la jouissance, la corruption et le tourisme leur mode de gestion de l’État », a-t-il via son compte twitter.

Commentaires